Le capital-risque, l’économie des personnes handicapées et la voie de l’innovation (première partie)

Le leader d’opinion et entrepreneur en technologie Henry Joseph-Grant a déclaré un jour que “En fin de compte, un investissement est un instrument de confiance autant que de croyance…” Ces mots ne pourraient pas être plus vrais lorsqu’il s’agit de la danse entre l’économie du handicap et l’écosystème du capital-risque . Il s’agit d’un domaine émergent qui n’a pas encore été exploré, cependant, nous avons atteint un point d’ébullition où cela ne peut plus être négligé. Au cours des dernières années, l’articulation de l’analyse de rentabilisation de l’économie des personnes handicapées est sortie de l’ombre et est continuellement affinée pour examiner un éventail de domaines allant du pouvoir d’achat, de la montée de l’entrepreneuriat au développement et à la culture de secteurs de la mode , technologie, aux arts. Au cours des dernières années, une multitude d’opportunités ont commencé à se révéler, mettant davantage l’accent sur les philosophies d’investissement ESG offrant une nouvelle phase pour une fusion potentielle entre l’économie du handicap en plein essor et l’écosystème d’investissement formant une relation harmonieuse.

Cependant, avant que les sociétés de capital-risque, les accélérateurs technologiques et d’autres sociétés de capital-investissement ne sautent dans le train à grande vitesse qu’est l’économie du handicap, il doit y avoir une reconnaissance et une compréhension des subtilités et des distinctions qui définissent la nature diversifiée du récit du handicap. En fournissant aux investisseurs une meilleure compréhension non seulement pour évaluer les opportunités commerciales ainsi qu’un niveau de sécurité psychologique pour répondre aux besoins des entrepreneurs handicapés, nous pouvons également commencer à mettre en évidence un nouveau cadre qui améliorera la relation future entre le bras investisseur et le naissant hameau économique qu’est la communauté des personnes handicapées.

Au cours des dernières L’état d’esprit compte colonnes, nous avons abordé l’importance de la sécurité psychologique, cependant, lorsqu’il s’agit de la relation entre la communauté des investisseurs et l’économie des personnes handicapées, ce concept doit être amplifié pour exposer les voies par lesquelles créer une relation plus saine entre les investisseurs, les fondateurs et entrepreneurs. Le rôle de la sécurité psychologique dans cette situation fournit un plan pour surmonter des défis tels que le rôle de la stigmatisation qui peut devenir un obstacle tout au long du processus. En cultivant une relation où les investisseurs et les entrepreneurs peuvent communiquer ouvertement et où les idées préconçues peuvent commencer à être balayées, nous pouvons finalement arriver à un endroit où l’on peut trouver des moyens plus efficaces de faire face à l’adversité, de trouver des solutions et de créer des opportunités à tous les niveaux.

L’un des grands obstacles au sein de la communauté des investisseurs en ce qui concerne l’économie des personnes handicapées est le préjugé inconscient résultant de la stigmatisation culturelle. Ce que fait l’économie du handicap, par sa définition même, c’est briser ces contraintes et aider à redéfinir le rôle des personnes handicapées dans les entreprises et, en fin de compte, dans le monde.

L’objectif des colonnes suivantes est de continuer à explorer plus en profondeur le fait que la communauté des investisseurs et l’économie des personnes handicapées ont besoin l’une de l’autre. Être capable de construire cette relation demande non seulement des compétences, des connaissances et du savoir-faire, mais aussi du temps. Étant donné qu’avec l’évolution des tendances sociales et culturelles où l’investissement ESG et les questions de diversité, d’équité et d’inclusion ont joué un rôle de premier plan au sein de l’écosystème de l’entreprise, les investisseurs ont plus d’opportunités de s’immerger dans l’économie protéiforme du handicap et de découvrir à la fois l’économie sociale et des possibilités économiques qui peuvent être une victoire pour tous.

.

Leave a Comment