Les employeurs devraient doubler les prestations de santé mentale dans les régimes en milieu de travail : travailleurs sociaux

L’ATTSO dit que l’anxiété s’est intensifiée autour du retour au bureau, le besoin est immédiat

TORONTO, 11 avril 2022 /CNW/ – Alors que des centaines de milliers de personnes retournent au bureau, l’Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l’Ontario (ATTSO) demande aux employeurs d’introduire une couverture de santé mentale autonome dans leurs régimes d’avantages sociaux d’une valeur minimale de 1 500 $ par employé.

Logo de l’Association des travailleurs sociaux de l’Ontario (Groupe CNW/Association des travailleurs sociaux de l’Ontario)

Les prestations de santé mentale en milieu de travail sont un outil crucial pour lutter contre une «pandémie d’écho» de santé mentale qui a connu une forte augmentation de l’anxiété, du stress, de la consommation de substances et de la solitude.

Plus de la moitié, ou 52 %, des répondants à un récent sondage réalisé pour l’ATTSO par Léger ont déclaré que le coût était le principal obstacle à la recherche d’aide pour leurs problèmes de santé mentale.

« Les employeurs ont un rôle essentiel à jouer dans notre rétablissement commun. Nous avons besoin d’eux pour intensifier et fournir des soutiens en santé mentale plus solides dans leurs avantages sociaux en milieu de travail », a déclaré le Dr Deepy Sur, PDG de l’ATTSO. « C’est maintenant qu’il faut le faire. Tant pour les travailleurs que pour leurs employeurs, il n’y a jamais eu autant besoin de ces prestations.

La maladie mentale coûte aux employeurs canadiens plus de 6 milliards de dollars annuellement en perte de productivité et représente 70 pour cent de tous les coûts d’invalidité au travail. Les avantages pour les organisations de soins de santé mentale supplémentaires sont une productivité accrue, un engagement accru des employés et, en fin de compte, une rentabilité accrue.

Malgré de solides arguments en faveur de prestations solides, la couverture médiane actuelle des conseils en santé mentale par le biais des prestations est 750 $, selon Benefits Canada, un montant qui peut être utilisé en quelques visites. “Les personnes qui ont la chance de bénéficier de ces avantages pour la santé mentale découvrent très rapidement qu’elles sont insuffisantes”, a déclaré Sur.

« Nous disons aux chefs d’entreprise canadiens : doublez vos prestations de santé mentale en milieu de travail jusqu’à un minimum de 1 500 $. Si vous ne les avez pas, saisissez-les. Assurez l’accès à un soutien en santé mentale, y compris des travailleurs sociaux, dans le cadre de votre plan. Et faites-le maintenant. Toute votre organisation, y compris son atout le plus important – votre personnel – en bénéficiera.”

L’ATTSO, qui représente plus de 8 000 travailleurs sociaux, affirme que l’attention portée aux avantages devrait faire partie d’un plan de retour au travail et doit être accompagnée de communications supplémentaires avec les employés.

“Les dirigeants de tous les domaines devraient faire preuve d’empathie et redoubler de communication avec leurs employés”, déclare Sur. “Cela signifie leur faire savoir quelle aide est disponible, où et comment l’obtenir, ce qu’on attend d’eux et ce qu’ils peuvent attendre de vous.”

Les travailleurs sociaux constituent le plus grand groupe de prestataires de soins de santé mentale au Ontario. Ils sont l’une des six professions réglementées légalement autorisées à pratiquer la psychothérapie et à utiliser le titre de psychothérapeute.

Lorsqu’ils traitent des problèmes de santé mentale et de dépendances, les travailleurs sociaux adoptent une approche plus large, en se concentrant sur diverses parties de l’environnement d’une personne qui ont une incidence sur son bien-être. Cela inclut la prise en compte de facteurs tels que les pressions sociales et financières.

Malgré la demande croissante d’aide, seulement un répondant sur trois (ou 36 %) au sondage ATTSO/Léger a déclaré avoir accès à un régime d’avantages sociaux comprenant une couverture pour la santé mentale. L’enquête en ligne a échantillonné 1 000 répondants en février 2022.

Pour des informations plus détaillées sur la santé mentale en milieu de travail, veuillez visiter oasw.org.

À propos de l’ATTSO
L’Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l’Ontario (ATTSO) est la voix du travail social en Ontario. Il s’agit d’une association provinciale bénévole sans but lucratif représentant plus de 8 000 membres. Tous les membres détiennent un diplôme universitaire en travail social de niveau baccalauréat, maîtrise ou doctorat. L’ATTSO s’emploie à parler activement au nom des travailleurs sociaux sur les questions d’intérêt pour la profession et plaide pour l’amélioration des politiques et des programmes sociaux touchant directement la pratique du travail social et les groupes de clients servis.

SOURCE Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l’Ontario

décision

décision

Voir le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/en/releases/archive/April2022/11/c3291.html

Leave a Comment