Comment les marques peuvent naviguer dans le boom du commerce électronique de la plate-forme sociale

Naviguer au cours des deux dernières années de changements numériques a été une période difficile mais revigorante pour les marques et les utilisateurs de médias sociaux. Du grand nombre d’utilisateurs de plateformes sociales et de l’augmentation du temps passé en ligne aux fluctuations de mesure, tout le monde a développé de nouveaux comportements et préférences au sein de l’espace social. Les fermetures de 2020 ont forcé les marques à faire preuve de créativité avec leur présence numérique ainsi qu’avec la façon dont elles servent leurs clients. La solution principale ? commodité.

Sans trafic piétonnier, les plateformes sociales ont vu les marques proposer la livraison (avec et sans prestataires de livraison tiers), des expériences d’achat en direct et davantage de moyens de payer en ligne. Les marques ont rapidement réalisé que leurs sites et leurs expériences utilisateur nécessitaient des mises à niveau pour résoudre les frictions au sein du parcours client.

Créer une expérience utilisateur transparente

La réduction du flux d’utilisateurs et de la friction globale a été essentielle pour acquérir de nouveaux clients et maintenir un engagement positif pour les marques de commerce social. Cela signifie limiter le nombre d’étapes dont les utilisateurs ont besoin pour effectuer un achat. Les fonctionnalités de paiement automatique intégrées, le maintien de l’expérience d’achat sur la plate-forme et les produits étiquetés dans les images de style de vie ou le contenu des créateurs sont quelques-unes des solutions que les plates-formes sociales ont développées pour réduire les frictions pour les marques.

Ces fonctionnalités intégrées à la plate-forme offrent des flux d’utilisateurs transparents, ce qui se traduit par une augmentation des ventes et une affinité accrue avec la marque. Les utilisateurs apprécient les expériences d’achat pratiques et indolores qui ne se sentent pas comme des interruptions majeures de leur utilisation quotidienne de la plateforme sociale. Les publicités dynamiques présentant l’inventaire de la marque offrent également un gain rapide pour les ventes de produits personnalisées et pertinentes, tandis que la possibilité pour les créateurs de taguer les produits dans l’inventaire des marques offre une découverte évolutive aux utilisateurs amorcés. De plus, les boutiques dans les applications Meta ont combiné l’inventaire en ligne et en magasin pour une approche localisée. Grâce à cette approche socialement avisée, de nombreuses petites marques émergentes gagnent en visibilité, et finalement en faveur, en tirant parti des fonctionnalités natives des plates-formes.

Comprendre le rôle de chaque plateforme dans le commerce social

L’utilisation sociale n’est pas la même sur toutes les plateformes. Une eMarketeur article a récemment déclaré : « Pour s’aligner sur les tendances d’utilisation, les fournisseurs de paiement redoubleront d’efforts pour optimiser l’expérience de paiement mobile. Alors que les préférences d’achat changent et que les options d’achat évoluent, les différentes plateformes sociales répondent à chaque aspect du commerce social de différentes manières pour rester différenciées. Cela oblige les marques à informer de manière créative les utilisateurs du problème qu’elles atténuent sur chaque plate-forme.

Chaque plateforme sociale présente un nouveau point de contact pour la découverte et la fidélité de la marque. Cependant, il peut être difficile pour les marques de développer et de maintenir une présence sur toutes les principales plateformes sociales. Lorsque les marques font leurs débuts sur une nouvelle plate-forme, il est important de tenir compte des exigences continues de l’engagement communautaire.

Dans l’article sur le comportement d’achat de la génération Z, Parkkinen mentionne la méthode de recherche de marque de la génération Z comme étant axée sur le social. À l’aide d’avis, de commentaires et de l’engagement de la communauté sociale, les utilisateurs de la génération Z fondent leurs choix de marque sur leurs relations globales positives avec les acheteurs. Les marques qui humanisent leur nom, plongent et interagissent avec les communautés sociales peuvent rapidement créer un sentiment positif et réaliser une croissance organique.

Cela ne signifie pas être actif sur toutes les plateformes sociales ; cela signifie faire confiance à leurs équipes internes pour comprendre les offres, la base d’utilisateurs et les variations de contenu de chaque plate-forme afin d’être présents et, plus important encore, liés. Connaître les différences entre les offres de commerce social peut également aider à décider quelles plateformes conviennent le mieux à une marque.

Investir dans une marque sociale cohérente et humaine

Être un utilisateur actif en tant que marque sur les plateformes sociales peut également éclairer la direction que leur contenu doit prendre. Les utilisateurs interagissent-ils positivement avec une animation courte plutôt qu’une vidéo longue durée ? Le contenu généré par l’utilisateur génère-t-il plus d’interaction que les images de produits ? Les utilisateurs partagent-ils plus de TikToks cousus de la marque que de superpositions de texte ? Savoir comment les utilisateurs veulent consommer le contenu de la marque guidera la manière dont les marques doivent apparaître sur chaque plate-forme lorsqu’elles souhaitent encourager ou influencer les comportements d’achat.

La cohérence de la marque aide en outre le contenu à se sentir plus natif des plates-formes. Le commerce social dépend fortement de l’expérience sociale complète. Cela signifie une transition en douceur de la reconnaissance ou de l’intérêt de la marque, à des propositions de valeur facilement compréhensibles, à un chemin d’achat sans friction suivi d’un sentiment d’être valorisé. Avec des problèmes de confiance persistants rencontrés par de nombreux utilisateurs sociaux, il est essentiel de valider leur décision d’achat avec quoi que ce soit d’un simple “Merci!” e-mail pour obtenir des informations de suivi de commande immédiates. Même ces achats impulsifs avec options de paiement automatique devraient être accompagnés d’une confirmation pour éviter les remords de l’acheteur dans l’écosystème numérique.

À mesure que de plus en plus de personnes sortent de chez elles, la commodité et la cohérence des marques resteront cruciales dans l’expérience d’achat. Le commerce social inspire la découverte et les opportunités de personnalisation, mais lorsque les utilisateurs s’aventurent dans le domaine du shopping physique, les marques voient leur identité remise en question.

Marier les expériences numériques et en magasin sera une priorité pour les marques lorsque les acheteurs s’aventureront. Dans les prévisions de commerce électronique de MarTech, un concept précieux que les marques devraient adopter est une approche holistique de la brique et du mortier. Permettez aux consommateurs de s’engager de manière fluide avec le contenu de la marque numériquement et physiquement sans ressentir une valeur ou une exclusivité mal placée pour l’un ou l’autre des canaux.

Les plateformes sociales ont évolué pour offrir des expériences d’achat fluides, mais avant le développement de leurs produits de commerce social, elles offraient des fonctionnalités précieuses pour encourager et générer du trafic en magasin. Les fonctionnalités de localisation proposées sur des plates-formes telles que les applications Snap et Meta permettent aux marques d’atteindre et de se connecter à la fois à leurs acheteurs numériques et à ceux qui préfèrent l’expérience physique. Les marques qui apprécient leurs consommateurs numériques et leurs acheteurs en magasin proposent souvent des promotions parallèles et s’engagent de manière à récompenser les deux branches de l’entreprise. Ces deux types d’acheteurs peuvent fusionner ou se chevaucher à tout moment, de sorte que le respect de la marque pour les options et les préférences des acheteurs aidera à maintenir leur sentiment général positif.

Les plateformes sociales offrent une agilité impressionnante en ce qui concerne les mises à jour de produits et les services de commerce social. Les marques peuvent évoluer aux côtés des plateformes si elles gardent leurs profils actifs, observent et interagissent avec leurs communautés sociales, et continuent à pousser vers une expérience d’achat hybride, le cas échéant. Le succès du commerce social peut être atteint lorsque les marques rencontrent des acheteurs sociaux sur les plateformes sur lesquelles elles passent leur temps, avec le contenu qu’elles préfèrent et une relation de marque qu’elles apprécieront.


Tracy Asbury est Centre d’Excellence, Social à Groupe Goodway. Elle est diplômée de la Kennesaw State University et apporte des années d’expérience dans l’industrie, excellant dans des postes de marketing pour des marques et des agences. Dans son rôle actuel de bras social de l’équipe du centre d’excellence de Goodway, Asbury dirige tous les efforts des médias sociaux vers des normes d’excellence. Pour ce faire, elle améliore et maintient l’expertise de Goodway en matière d’achat et d’exécution sociaux afin d’assurer des améliorations continues et un avantage concurrentiel. Avec sa connaissance et sa compréhension approfondies de l’achat et de la stratégie des plateformes sociales et sa vaste expérience de la gestion des réseaux sociaux au sein de l’écosystème numérique, Asbury sait comment tirer parti des plateformes pour trouver le succès pour les marques de tous types.

Leave a Comment