Offrir un air pur et une économie forte aux Canadiens

Offrir un air pur et une économie forte aux Canadiens

Canada NewsWire

VANCOUVER, C.-B., le 29 mars 2022

VANCOUVER, C.-B., 29 mars 2022 /CNW/ – Les Canadiens ont été clairs sur ce qu’ils veulent : de l’air pur et de bons emplois, un environnement sain et une économie forte. Aujourd’hui, le gouvernement de Canada a livré un plan qui décrit les prochaines étapes pour continuer à répondre à ces priorités pour tout le monde.

Le Premier ministre, Justin Trudeaua annoncé aujourd’hui la sortie du Plan de réduction des émissions 2030 : du Canada Prochaines étapes pour un air pur et une économie forte. Le plan est une approche sectorielle ambitieuse et réalisable pour Canada d’atteindre son nouvel objectif climatique de réduction des émissions de 40 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030, et de nous mettre sur la bonne voie pour atteindre notre objectif d’atteindre zéro émission nette d’ici 2050.

S’appuyant sur les actions de millions de Canadiens, de peuples autochtones, d’entreprises, de provinces, de territoires et de municipalités, le gouvernement du Canada continue de prendre des mesures pour lutter contre les changements climatiques, créer des emplois et faire en sorte que les Canadiens soient des chefs de file mondiaux dans la transition vers des industries et des technologies propres.

la Plan de réduction des émissions 2030 comprend 9 $0,1 milliard de nouveaux investissements pour réduire la pollution et faire croître l’économie, notamment :

  • Faciliter le passage des Canadiens aux véhicules électriques. Nous investissons plus de 2 $0,9 milliard d’euros d’infrastructures de recharge, en fournissant un soutien financier pour rendre l’achat de véhicules à zéro émission (ZEV) plus abordable, en soutenant des projets de transport propre de poids moyen et lourd et en développant un mandat de vente réglementé afin que 100 % des véhicules de tourisme neufs soient vendus dans Canada zéro émission d’ici 2035, avec des objectifs intermédiaires d’au moins 20 % d’ici 2026 et d’au moins 60 % d’ici 2030.

  • Verdissement du Canada maisons et bâtiments. En investissant environ 1 milliard de dollars, nous élaborerons un plan national pour les bâtiments à consommation énergétique nette zéro d’ici 2050, la Stratégie des bâtiments durables du Canada, travaillerons avec les provinces, les territoires et d’autres partenaires pour soutenir l’adoption des codes du bâtiment les plus élevés, piloterons des rénovations à l’échelle communautaire , et faciliter les rénovations énergétiques profondes pour les grands bâtiments.

  • Aider les industries à adopter des technologies propres et à passer à des émissions nettes nulles. Nous réalisons des investissements historiques pour permettre aux industries d’être propres et compétitives et nous créons de plus grandes incitations pour les technologies et les carburants propres, tels que la capture, l’utilisation et le stockage du carbone.

  • Fabrication du Canada grille encore plus propre. Nous élaborerons une norme d’électricité propre réglementée, effectuerons des investissements supplémentaires d’environ 850 millions de dollars dans des projets d’énergie propre comme l’énergie éolienne et solaire, et travaillerons avec les provinces et les territoires, les intervenants et les partenaires autochtones pour passer du Canada réseau électrique à zéro émission nette d’ici 2035 tout en continuant de veiller à ce que les Canadiens et les entreprises aient accès à une énergie fiable et abordable.

  • Réduire les émissions de pétrole et de gaz. Nous continuerons de travailler en étroite collaboration avec les provinces et les territoires, les intervenants et les partenaires autochtones pour élaborer une approche visant à plafonner les émissions du secteur pétrolier et gazier afin d’atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050, de réduire les émissions de méthane du pétrole et du gaz d’au moins 75 % d’ici 2030, et créer de bons emplois. Le plan comprend une contribution prévue pour le secteur pétrolier et gazier d’une réduction de 31 % par rapport aux niveaux de 2005, ce qui équivaut à 42 % par rapport aux niveaux de 2019 et guidera les travaux du gouvernement pour élaborer le plafond des émissions du secteur pétrolier et gazier. .

  • Soutenir les agriculteurs dans la construction d’un avenir propre et prospère. Nous soutenons les agriculteurs avec environ 1 milliard de dollars pour des programmes nouveaux et élargis afin de les aider à développer et à adopter des pratiques durables, des technologies éconergétiques et des solutions comme la capture du carbone de l’air.

  • Donner aux communautés les moyens d’agir pour le climat. Nous investissons 2,2 milliards de dollars en élargissant le Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone afin de soutenir des projets de gouvernements, d’écoles, d’organismes à but non lucratif, de peuples autochtones, etc., afin de réduire la pollution et de créer des emplois dans les collectivités de tout le pays.

  • Adopter le pouvoir de la nature pour lutter contre le changement climatique. Nous ferons un investissement supplémentaire de 780 millions de dollars pour aider du Canada les océans, les zones humides, les tourbières, les prairies et les terres agricoles capturent et stockent le carbone, et explorent le potentiel des technologies à émissions négatives dans le secteur forestier.

la Plan de réduction des émissions 2030 : du Canada Prochaines étapes pour un air pur et une économie forte Il reflète les soumissions de plus de 30 000 Canadiens, provinces et territoires, partenaires autochtones, industrie, société civile et l’organisme consultatif indépendant Net-Zero. Le plan représente une approche globale de la société avec des moyens pratiques de réduire les émissions dans tous les secteurs de l’économie.

Le gouvernement de Canada continuera de travailler avec tous les Canadiens pour élaborer et mettre en œuvre les nouvelles politiques et initiatives annoncées aujourd’hui. Le gouvernement publiera une mise à jour sur les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs de réduction des émissions à la fin de 2023.

Devis

« Prendre de véritables mesures climatiques qui sont non seulement ambitieuses, mais également réalisables, sont essentielles pour bâtir une économie forte au 21e siècle. Avec les mesures supplémentaires annoncées aujourd’hui, nous continuons de répondre aux priorités que les Canadiens nous ont demandé de traiter : la qualité de l’air , de bons emplois, une économie forte et un avenir meilleur pour tous. »

— Le très hon. Justin Trudeaupremier ministre de Canada

« Il s’agit de la prochaine grande étape du plan de notre gouvernement visant à réduire la pollution et à créer de bons emplois durables dans Canada. Avec nos ressources naturelles, notre main-d’œuvre hautement qualifiée et notre système financier solide, Canada bénéficiera considérablement de l’augmentation de notre ambition climatique. Grâce aux actions de millions de Canadiens, nous avons aplati la courbe de notre trajectoire de pollution, et cette feuille de route trace la voie à suivre pour réduire les émissions afin d’atteindre notre objectif climatique de 40 à 45 % sous les niveaux de 2005. En agissant collectivement maintenant, nous positionnons Canada être un chef de file de l’économie propre. »

– Le député. Steven Guilbeaultministre de l’Environnement et du Changement climatique

“La transition vers une économie plus propre, prospère et plus compétitive doit être une priorité immédiate et un effort soutenu dans les années à venir. du Canada Plan de réduction des émissions 2030 décrit comment nous pouvons atteindre notre objectif de 2030, tout en établissant des voies vers des émissions nettes nulles d’ici 2050 et en créant des opportunités économiques pour les Canadiens de partout au pays. »

– Le député. Jonathan Wilkinsonministre des Ressources naturelles

Faits rapides

  • Les mesures d’aujourd’hui s’appuient sur du Canada les actions climatiques existantes décrites dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques (2016), du Canada Plan Climat Renforcé : Un environnement sain et une économie saine (2020) et Budget 2021. Ces mesures ont déjà contribué à réduire les émissions en 2030 de 36 % par rapport aux niveaux de 2005, tout en créant des opportunités économiques dans tout le pays.

  • la Loi canadienne sur la responsabilité en matière d’émissions nettes zéro établit en droit du Canada Objectif de réduction des émissions pour 2030 dans le cadre de l’Accord de Paris de 40 à 45 % en dessous des niveaux de 2005 et net zéro d’ici 2050, et exige Canada de publier une série de plans et de rapports d’avancement pour soutenir la réalisation de ces objectifs.

  • la Plan de réduction des émissions 2030 : du Canada Prochaines étapes pour un air pur et une économie forte est le premier de nombreux plans sur la voie vers 2050 et répond à une exigence en vertu de la Loi.

  • Le plan 2030 est conçu pour être évolutif – une feuille de route complète qui reflète les niveaux d’ambition pour guider les efforts de réduction des émissions dans chaque secteur. Alors que les gouvernements, les entreprises, les organismes sans but lucratif et les collectivités de tout le pays travaillent ensemble pour atteindre ces objectifs, nous identifierons et répondrons à de nouvelles opportunités.

  • S’assurer Canada maintient le cap tout en réduisant les émissions, le plan comprend un objectif provisoire d’émissions de gaz à effet de serre de 20 % sous le niveau de 2005 pour 2026, ce qui est exigé en vertu de la Loi. Canada préparer des rapports d’étape d’ici la fin de 2023, 2025 et 2027.

  • L’Organe consultatif Net-Zero est un groupe d’experts possédant une vaste gamme d’expériences et d’expertises qui conseillent le ministre de l’Environnement et du Changement climatique sur les meilleures voies pour Canada pour atteindre son objectif de zéro émission nette d’ici 2050, tout en développant l’économie et en créant de bons emplois.

Produits connexes

Liens associés

Ce document est également disponible à https://pm.gc.ca

Cabinet du Premier ministre

Leave a Comment