Point de vue local : les travailleurs sociaux ont mérité notre appréciation – Duluth News Tribune

Mars est devenu le mois où nous nous arrêtons pour nous rappeler combien d’années se sont écoulées depuis que nous avons connu le premier cas de COVID-19 dans le comté de St. Louis. Le 17 mars a marqué deux ans.

Oh, comme notre travail dans la santé publique et les services sociaux du comté a changé depuis 2020 !

Par coïncidence, mais peut-être à juste titre, mars est également le Mois du travail social, un moment pour reconnaître le travail important de ces professionnels. Ce sont des travailleurs de première ligne qui passent souvent inaperçus. À moins que vous ou un proche ne soyez directement impacté par son travail.

Les travailleurs sociaux sont dans les écoles, les hôpitaux, les maisons de retraite, les agences de comté et d’autres contextes. Les travailleurs sociaux aident votre frère à faire face à la santé chimique ou votre parent âgé ou votre enfant handicapé à accéder aux soins. Le travail est plus technique que jamais, avec des changements continus requis par la politique de l’État mis en œuvre pendant cette période. La disponibilité des ressources est plus rare. Les répercussions sur la main-d’œuvre ont commencé avant la COVID-19 et n’ont fait qu’empirer.

Les travailleurs sociaux ont adapté leurs rôles de manière créative du mieux qu’ils pouvaient pendant la pandémie, en fournissant des services par téléphone ou virtuellement (ou en personne lorsque cela était absolument nécessaire). Mais le nom même de l’œuvre, « social », a largement disparu. Cela a rendu d’autant plus difficile de soutenir les familles qui peuvent avoir de mauvaises connexions cellulaires ou Internet, de leur expliquer ou de les aider à traverser le bourbier des soutiens financés par l’État qui étaient inadéquats avant COVID-19 et qui sont tendus à rompre maintenant.

Les travailleurs sociaux dépendent de l’observation pour évaluer comment une personne va et quels sont ses besoins. Cela aussi est devenu plus difficile : essayer de poser des questions et de capter des indices tels que la façon dont les gens sonnaient lorsque les travailleurs ne pouvaient pas les voir en personne pour déterminer s’ils vont bien ou s’ils ont besoin d’un soutien supplémentaire. La collaboration avec la communauté s’est renforcée car il était nécessaire de travailler ensemble et d’atteindre le réseau de personnes entourant les personnes desservies.

Les travailleurs sociaux se sont mobilisés, aidant à faire l’épicerie des personnes qui ne pouvaient pas sortir et aidant les gens à se faire tester pour le COVID-19 ou à se faire vacciner contre le COVID-19 tout en continuant à évaluer et à enquêter de différentes manières.

Les personnes que nous essayons de servir – nos voisins et les autres résidents du comté de St. Louis – sont confrontées à des difficultés croissantes. Et nous sommes confrontés à des défis croissants pour les connecter aux services face à la disponibilité réduite des services, aux longues listes d’attente pour accéder au soutien, aux fermetures de foyers de groupe, aux installations à pleine capacité, aux rapports de soins médiocres, aux problèmes de transport, au manque d’accès aux soins médicaux, isolement accru, diminution de la santé mentale, manque de logement, etc. Nous sommes reconnaissants envers nos nombreux partenaires communautaires qui travaillent avec nous pour aider nos voisins, et nous sommes reconnaissants envers nos travailleurs sociaux qui rendent cela possible.

Il y a des réussites, et elles alimentent nos travailleurs sociaux pour continuer ce travail difficile. À titre d’exemple, pendant la pandémie, il y avait une jeune femme qui était enceinte, passagère et qui consommait de la drogue. Les travailleurs sociaux des unités d’intervention initiale dans les comtés nord et sud de St. Louis, les forces de l’ordre, une infirmière de la santé publique et des prestataires communautaires se sont tous associés et ont travaillé avec diligence pour trouver cette jeune femme afin de l’aider à participer à un traitement. bébé en bonne santé. La jeune femme a accouché avant que l’équipe ne la localise. cependant, grâce à la communication et à la diligence de l’équipe, maman et bébé ont été retrouvés peu de temps après la naissance. Le bébé a été emmené chez un prestataire médical local et transféré dans un foyer d’accueil, tandis que les travailleurs sociaux ont continué à travailler avec la mère et à l’aider à trouver un traitement approprié afin qu’elle puisse être un parent en bonne santé pour son enfant.

Les travailleurs sociaux abordent leur travail avec douceur et honnêteté, sachant que ce pourrait être un membre de leur famille qui pourrait avoir besoin d’un soutien supplémentaire pour accéder aux services nécessaires. Veuillez prendre un moment pour vous joindre au comté de St. Louis pour remercier les travailleurs sociaux pour tout ce qu’ils font. Joignez-vous à eux pour célébrer les petites victoires qui sont des étapes vers la satisfaction des besoins et la réalisation des objectifs souhaités.

Linnea Mirsch est directrice et Paula Stocke est directrice adjointe de la santé publique et des services sociaux du comté de St. Louis.

Linnéa Mirsch

Paula Stocke.jpg

Paula Stocke (Photo soumise)

Leave a Comment