Les résidents de WA avec COVID-19 se tournent vers les groupes de médias sociaux pour obtenir des informations, de la solidarité et du soutien

De la comparaison des symptômes à la gestion mentale, les Australiens de l’Ouest atteints de COVID-19 se tournent vers les groupes de médias sociaux pour rechercher un soutien et des informations qui, selon eux, ne sont pas disponibles via les canaux officiels.

Le groupe Patients with COVID-19 – Western Australia compte 7 000 membres, tandis qu’un autre groupe où les résidents partagent des sites d’exposition compte 56 000 membres.

Ceri Jenkins, qui est administrateur du groupe Patients with COVID-19, a déclaré qu’il offrait un lieu aux personnes atteintes du virus ou s’y préparant pour poser des questions.

Par exemple, elle a dit qu’une personne souffrant d’asthme pourrait demander à d’autres personnes atteintes de cette maladie ce que c’était que d’avoir le COVID-19.

“Et vous obtiendrez ces réponses de vraies personnes qui ont réellement vécu cela”, a déclaré Mme Jenkins.

“Et ce genre de choses calme vos peurs. Et ça aide, vraiment.”

Les membres du groupe disent que le partage de leurs expériences et la lecture de la façon dont COVID-19 a affecté les autres les a aidés alors qu’ils étaient en proie à leur maladie.

Samantha Lakin, qui n’a présenté aucun symptôme respiratoire avec le COVID-19, a déclaré qu’il était utile de voir à travers d’autres commentaires que son expérience était toujours “normale”.

D’autres ont déclaré avoir des symptômes qu’ils croyaient rares jusqu’à ce qu’ils les partagent avec le groupe.

Aider à partager et préparer

Les membres qui n’ont pas le COVID-19, mais qui s’y préparent, ont également exprimé leur appréciation pour l’échange d’informations en ligne.

“Les conseils de ce groupe m’aident à me préparer, moi et ma famille, lorsque le COVID frappera notre foyer”, a écrit Dawn Ny.

.

Leave a Comment