Le Conseil de l’éducation envisage toujours de modifier les normes d’études sociales

Le Mississippi State Board of Education a annoncé jeudi qu’il continuait à travailler sur les commentaires du public sur les révisions proposées aux normes d’études sociales de l’État.

En décembre, le conseil a entamé le processus de révision des normes d’études sociales K-12 du Mississippi et a reçu des commentaires passionnés sur les réseaux sociaux.

Les modifications proposées ont supprimé de nombreux noms, événements et détails spécifiques dans l’histoire de l’État au lieu de descriptions plus générales, et les gens craignaient que le ministère de l’Éducation de l’État ne supprime l’histoire des droits civils des normes.

Le conseil a ensuite tenu une audience de commentaires publics le 28 janvier au cours de laquelle les responsables ont annoncé que certains des changements proposés avaient été annulés. Le ministère ne supprimerait plus les listes des normes en fonction des commentaires qu’il avait déjà reçus.

Le département met périodiquement à jour les normes à la suite des commentaires des enseignants, la dernière révision ayant eu lieu en 2018. Les responsables du MDE ont déclaré que les enseignants estimaient que certaines normes avaient besoin de plus de clarté tandis que d’autres avaient des exemples excessifs, ce qui a conduit aux révisions de 2021.

Lors de la réunion du conseil d’administration jeudi, un rapport a été fourni résumant l’audience de commentaires publics, que l’agent d’audience a décrit comme émotif et représentant divers points de vue.

Le MDE a déclaré qu’il avait commencé à trier les commentaires en grandes catégories et qu’il ferait appel à un groupe d’enseignants en sciences sociales pour les aider à intégrer les commentaires qui renforcent les normes. Si les changements sont considérés comme substantiels, ils seront à nouveau ouverts aux commentaires du public.

Nous voulons de vos nouvelles!

L’engagement civique inspirant est au cœur de notre mission à Mississippi Today. Nous réfléchissons de manière critique à la manière dont nous pouvons favoriser un dialogue sain entre des personnes qui pensent différemment du gouvernement et de la politique. Nous pensons que la conversation – parler et écouter de manière crue et sérieuse pour mieux se comprendre – est vitale pour l’avenir du Mississippi. Nous vous encourageons à vous engager avec nous et les uns avec les autres sur nos comptes de médias sociaux, à envoyer directement un e-mail à nos journalistes ou à laisser un commentaire à notre éditeur en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Republiez nos articles gratuitement, en ligne ou sur papier, sous une licence Creative Commons.

X

Republier cet article

Sauf indication contraire, vous pouvez republier la plupart des Mississippi d’aujourd’hui histoires gratuitement sous un Creative Commons Licence.

Pour les publications numériques :

  • Recherchez le bouton “Republier cette histoire” sous chaque histoire. Pour republier en ligne, cliquez simplement sur le bouton, copiez le code html et collez-le dans votre système de gestion de contenu (CMS).
  • Les caricatures éditoriales et les essais photographiques ne sont pas inclus dans la licence Creative Commons et n’ont donc pas l’option de bouton “Republier cette histoire”. Pour en savoir plus sur nos services de syndication de dessins animés, cliquez ici.
  • Vous ne pouvez pas modifier nos histoires, sauf pour refléter les changements relatifs dans le temps, le lieu et le style éditorial.
  • Vous ne pouvez pas vendre ou syndiquer nos histoires.
  • Tout site Web sur lequel nos histoires apparaissent doit inclure un contact pour votre organisation.
  • Si vous partagez nos histoires sur les réseaux sociaux, merci de nous taguer dans vos publications en utilisant @MSTODAYnews sur Facebook et @MSTODAYnews sur Twitter.

Pour les publications imprimées :

  • Vous devez créditer Mississippi Today. Nous préférons “Nom de l’auteur, Mississippi aujourd’hui” dans la signature. Si vous n’êtes pas en mesure d’ajouter la signature, veuillez inclure une ligne en haut de l’article indiquant : “Cette histoire a été publiée à l’origine par Mississippi Today” et inclure notre site Web, mississippitoday.org.
  • Vous ne pouvez pas modifier nos histoires, sauf pour refléter les changements relatifs dans le temps, le lieu et le style éditorial.
  • Vous ne pouvez pas republier nos dessins éditoriaux, photographies, illustrations ou graphiques sans autorisation spécifique (contactez notre directeur de la rédaction Kayleigh Skinner pour plus d’informations). Pour en savoir plus sur nos services de syndication de dessins animés, cliquez ici.
  • Nos histoires peuvent apparaître sur des pages avec des publicités, mais pas des publicités spécifiquement vendues contre nos histoires.
  • Vous ne pouvez pas vendre ou syndiquer nos histoires.
  • Vous ne pouvez publier que des histoires sélectionnées individuellement, et non en tant que collection.
  • Tout site Web sur lequel nos histoires apparaissent doit inclure un contact pour votre organisation.
  • Si vous partagez nos histoires sur les réseaux sociaux, merci de nous taguer dans vos publications en utilisant @MSTODAYnews sur Facebook et @MSTODAYnews sur Twitter.

Si vous avez d’autres questions, contactez le directeur du développement de l’audience Champs de Lauchlin.

1

Julia James est la journaliste de Mississippi Today sur la pauvreté et les dernières nouvelles. Originaire de Mandeville, en Louisiane, James a récemment terminé un stage de reportage d’investigation avec Mississippi Today. Dans ce rôle, elle a couvert de près le scandale tentaculaire de l’aide sociale et l’éducation publique. Elle poursuivra ce travail, tout en travaillant en étroite collaboration avec l’équipe des dernières nouvelles de Mississippi Today. James est diplômée en 2021 de l’Université du Mississippi, où elle a étudié le journalisme et la politique publique et était au Sally McDonnell Barksdale Honors College. Elle a été publiée dans le New York Times, Mississippi Today et Clarion Ledger.

Plus de Julia James

Leave a Comment