Économie politique de la Palestine : perspectives critiques

Pourquoi, comment et par qui le développement est-il refusé en Palestine ? Pourquoi plus de 45 milliards de dollars américains d’aide internationale depuis les accords d’Oslo de 1993 n’ont-ils pas réussi à modifier les cadres politiques et économiques existants biaisés et déformés, mais les ont plutôt enracinés ? Pourquoi les approches de « paix économique » font-elles partie du problème dans la dynamique actuelle, par opposition à la solution ? Ces questions et d’autres seront présentées et discutées lors de ce petit-déjeuner séminaire MidEast.

L’événement explore l’économie politique de la Palestine à travers des perspectives critiques, interdisciplinaires et décoloniales. Il soulignera qu’une approche de l’économie qui ne considère pas le politique – une économie dépolitisée – est inadéquate pour comprendre la situation en Palestine occupée. Le co-éditeur et PRIO Global Fellow Alaa Tartir présentera certains des principaux arguments du volume édité récemment publié Économie politique de la Palestine Perspectives critiques, interdisciplinaires et décoloniales.

Tartir soutient que donner un sens au dernier quart de siècle, des accords d’Oslo aux accords d’Abraham, nécessite une compréhension critique de l’économie politique palestinienne afin d’obtenir une analyse plus solide du colonialisme de peuplement, du capitalisme racial et du néolibéralisme par rapport à la croissance rapide. mutations régionales et internationales.

Une approche d’économie politique est importante lors de l’analyse de la situation actuelle en Palestine/Israël, car elle dévoile des éléments critiques des expressions matérielles et discursives – visibles et invisibles – du pouvoir.

Ce séminaire est gratuit et ouvert à tous. Un petit déjeuner léger vous sera servi.

conférencier: Alaa Tartir, boursier mondial PRIO

Intervenants :

Kjersti G. Berg, chercheur post-doctoral, Institut Chr. Michelsen (CMI)

Jørgen Jensehaugen, chercheur principal, Institut de recherche sur la paix d’Oslo (PRIO)

Modérateur: Kristian Berg Harpviken, directeur du PRIO Middle East Center

biographie

Alaa Tartir, Global Fellow à PRIO, chercheur principal et coordinateur académique à l’Institut universitaire de hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève, en Suisse, et conseiller en programmes et politiques pour Al-Shabaka : The Palestinian Policy Network.

Kjersti G. Berg, Chercheur Post-Doctorant et co-responsable du projet de recherche « SuperCamp : Généaologies du confinement humanitaire au Moyen-Orient » au Chr. Michelsen Institute (CMI). Berg travaille sur le conflit palestino-israélien, les réfugiés palestiniens et l’aide internationale.

Jørgen Jensehaugen, chercheur principal au PRIO. Ses recherches portent sur le conflit arabo-israélien, la politique palestinienne et la politique étrangère américaine. Il est l’auteur de Arab-Israeli Diplomacy Under Carter (IB Tauris 2018).

Kristian Berg Harpviken, professeur de recherche à PRIO et directeur du PRIO Middle East Centre.

Leave a Comment