Les gaz à effet de serre de l’économie de l’UE sont proches des niveaux d’avant la pandémie – Produits Eurostat News

Au troisième trimestre 2021, les émissions de gaz à effet de serre de l’économie de l’UE ont totalisé 881 millions de tonnes de COdeux-équivalents (COdeux-eq) qui est légèrement en dessous des niveaux pré-pandémiques.

Ces informations proviennent des données sur les estimations trimestrielles des émissions de gaz à effet de serre par activité économique publiées aujourd’hui par Eurostat.

Comme le montre le graphique 1, les émissions de gaz à effet de serre de l’économie de l’UE au troisième trimestre 2021 ont augmenté de 6 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Cette hausse s’explique en grande partie par l’effet du rebond économique après la forte baisse d’activité au même trimestre 2020 due à la crise du COVID-19. Au troisième trimestre 2019 pré-pandémique, les émissions se sont élevées à 891 millions de tonnes.

Graphique 1

Jeu de données source : env_ac_aigg_q

Au troisième trimestre 2021, les secteurs économiques responsables de la plupart des émissions de gaz à effet de serre étaient l’industrie manufacturière (23 % du total), la fourniture d’électricité (21 %) et les ménages et l’agriculture (14 % chacun).

Sur la base des données sur l’activité économique, dans la plupart des États membres de l’UE, le troisième trimestre de 2021 a montré une augmentation des émissions de gaz à effet de serre par rapport au même trimestre de 2020, reflétant la reprise après la pandémie.

Graphique 2

Graphique à barres : Émissions de gaz à effet de serre au troisième trimestre 2021, en termes de variation en % par rapport au même trimestre de l'année précédente, dans les États membres de l'UE

Jeu de données source : env_ac_aigg_q

Les émissions au troisième trimestre 2021 ont diminué en Slovénie (-2,6 % par rapport au même trimestre en 2020), au Luxembourg (-2,3 %) et aux Pays-Bas (-1,6 %). En revanche, les plus fortes hausses d’émissions ont été enregistrées en Bulgarie (+22,7%), en Lettonie (+16,2%) et en Grèce (+13,1%).

Malgré l’effet du rebond économique entre les troisièmes trimestres de 2020 et 2021, la tendance à long terme des émissions de gaz à effet de serre de l’UE affiche une réduction constante vers les objectifs de l’UE.

Pour plus d’informations:

Notes méthodologiques :

  • Les gaz à effet de serre causent le changement climatique. Le « panier de Kyoto » des gaz à effet de serre comprend le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l’oxyde nitreux (N2O) et les gaz fluorés. Ils sont exprimés dans une unité commune, les équivalents CO2.
  • Les données présentées ici sont des estimations d’Eurostat, à l’exception des Pays-Bas et de la Suède qui ont fourni leurs propres estimations.
  • La méthodologie d’Eurostat diffère de la surveillance et de la déclaration des émissions de gaz à effet de serre conformément aux règles de l’ONU, qui fournissent des données annuelles sur les progrès de l’UE vers ses objectifs. Une différence méthodologique majeure est l’attribution aux différents pays du transport international et les émissions atmosphériques correspondantes. Les estimations d’Eurostat incluent les émissions du transport international dans le total pour chaque pays, selon le système international de comptabilité économique et environnementale (SEEA).
  • L’inventaire de l’UE est basé sur les rapports d’inventaire annuels des États membres et est préparé et contrôlé par l’Agence européenne pour l’environnement au nom de la Commission et soumis à la CCNUCC chaque printemps. La période couverte par l’inventaire commence en 1990 et s’étend jusqu’à 2 ans avant l’année en cours (par exemple, en 2021, les inventaires couvrent les émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2019). Selon la loi européenne sur le climat, l’objectif climatique de l’UE est d’atteindre une réduction nette de -55 % d’ici 2030 et la neutralité climatique d’ici 2050.

Pour nous contacter, veuillez visiter notre page d’assistance aux utilisateurs.

Pour les demandes de presse, veuillez contacter notre service d’assistance aux médias.

.

Leave a Comment